Loïc Cuvelier
Président fondateur, COMPARER MES ASSURANCES
"Une équipe disponible et compétente pour vous accompagner en toute sécurité."

Rechercher

Télétravail, coworking : quid de l’assurance ?




Pandémie oblige, les modes de travail alternatifs comme le télétravail ont explosé. Entre cette situation et la popularité du coworking, les assurances s’adaptent, elles aussi, pour proposer des solutions aux professionnels qui décident de travailler de chez eux ou dans des espaces partagés.


ASSURANCE ET TÉLÉTRAVAIL : CE QU’IL FAUT SAVOIR


Votre domicile est couvert par une assurance multirisque habitation, mais celle-ci ne tient pas compte d’un éventuel usage professionnel de votre logement. Cela signifie que si vous télétravaillez, votre matériel n’est pas couvert, pas plus que les dégâts que vous pourriez causer dans le cadre de votre travail. Vous allez donc devoir vous tourner vers votre compagnie d’assurance pour souscrire une option spécifique. De cette façon, en cas de vol ou d’endommagement par exemple, votre matériel professionnel sera couvert. N’oubliez pas non plus de demander à votre propriétaire, si vous êtes locataire, l’autorisation d’utiliser votre domicile pour votre activité professionnelle.


VOUS ÊTES EN COWORKING, QUELLES ASSURANCES VOUS FAUT-IL ?


Si vous disposez d’une assurance responsabilité civile professionnelle, les dommages que vous pourriez causer à autrui ou au matériel et bureaux de l’espace de coworking sont couverts, et vous bénéficiez aussi d’une protection juridique. Toutefois, cela ne suffit pas ! Car les dommages à votre propre matériel ne sont pas pris en compte. Pour cela, vous avez besoin soit d’une garantie dommages supplémentaire, soit d’une assurance multirisque professionnelle. Ainsi, en cas de vol ou de dégâts causés à vos biens professionnels sur le lieu de coworking, par exemple suite à un incendie ou un dégât des eaux, vous serez couvert.


QUID DU PROPRIÉTAIRE ?


Dans un espace de coworking, vous n’êtes pas le seul à devoir vous soucier des questions d’assurance. Le propriétaire du bien immobilier concerné doit lui aussi se protéger, comme tout propriétaire d’un local à usage professionnel. Alors avant de choisir un espace de coworking, assurez-vous que celui-ci soit bien couvert contre les principaux dommages : incendie, dommages électriques, dégâts des eaux, etc. C’est une protection supplémentaire qui pourra s’avérer utile en cas de problème. Si l’espace que vous visez n’est pas assuré, n’hésitez pas à en faire la remarque au propriétaire et, si sa réponse ne vous convient pas, à vous tourner vers un autre.


70 vues0 commentaire